37 Boulevard des nations, 14540 Soliers
Logo Normandie Fruits grossiste en fruits et légumes Normandie
Lundi : 3h30 – 8h30
Mardi, Mercredi, jeudi : 7h – 14h30
Vendredi: 7h – 15h

 

L’ail

Le terme « ail » vient du latin allium dérivé du mot grec signifiant « jaillir de », par allusion à la façon très rapide qu’a le bulbe de se diviser en plusieurs caïeux, qui semblent littéralement en jaillir. D’autres pensent qu’il vient du celte all, qui veut dire « piquant ». Les écrits les plus anciens sur sa culture datent des Sumériens (2 500 av. J.-C.), mais il était consommé bien avant comme épice ou remède. Il est connu des Égyptiens, des Grecs et des Romains. Transporté par les marins pour se protéger des épidémies et du mauvais oeil, il gagnera la République dominicaine avec Christophe Colomb et se disséminera alors dans toute l’Amérique du Sud et l’Amérique centrale. L’ail, condiment à saveur puissante qui relève le goût de nos plats favoris, est très utilisé dans la cuisine française. La fleur d’ail est également consommée. Blanc, rouge ou violet, il est cultivé un peu partout à travers le monde. Il est considéré comme un véritable allié santé. On le trouve toute l’année.
 

Ses caractéristiques :

  • Riche en antioxydants
  • Source de composés sulfurés
  • Favorise la santé cardiovasculaire
  • Propriétés anti-cancer
  • Riche en goût et pauvre en calories.
Selon les variétés, l’ail frais se conserve de trois à neuf mois. Il est préférable de le garder au sec à température ambiante, car le froid et l’humidité ont pour effet de le faire germer.

Comment le manger ?

Pour sa consommation, on retire ensuite le germe qui le rend indigeste et qui est responsable de la mauvaise haleine.

Ail en chemise
Rôti ou grillé au four dans sa peau. Le bulbe entier sera d’abord étêté et badigeonné d’huile. On peut aussi ajouter les gousses individuelles dans un bouillon ou une sauce et les retirer au moment de servir, ou en farcir une volaille à rôtir. À la fin de la cuisson, on pourra récupérer l’ail et en faire une sauce.

Pâtes à l’ail
Faire revenir des gousses d’ail entières dans de l’huile, puis retirer l’ail et napper les pâtes avec cette huile parfumée ou tout simplement ajouter de l’ail pilé dans les nouilles très chaudes avec un peu de beurre fondu ou d’huile d’olive.

Le beurre d’ail
Malaxer du beurre avec de l’ail, des échalotes et du persil finement hachés. Napper des cuisses de grenouille, crevettes et escargots de ce beurre d’ail. Passer quelques minutes au four à feu vif.

La santé

La concentration très importante de molécules actives dans l’ail peut interférer avec certains médicaments ou abîmer la barrière gastro-intestinale chez les personnes sensibles, s’il est consommé en quantité importante.


L’ail peut modifier le goût du lait maternel, surveiller la consommation d’ail durant cette période ;

La consommation d’une quantité élevée et régulière d’ail pourrait modifier le glucose sanguin, Attention aux personnes diabétiques

Une consommation excessive d’ail cru, peut causer des désordres gastro-intestinaux : l’ingestion d’une à deux gousses d’ail par jour s’avère une dose sûre pour un adulte.



Consommé en grande quantité, l’ail peut entraîner une sensation de brûlure dans la bouche, des odeurs corporelles, des maux de tête, des flatulences, des vomissements et de la fatigue. Il peut également provoquer des irritations du système gastro-intestinal

Idées recues

Le brossage des dents n’a aucun effet sur l’haleine d’ail. La meilleure façon de réduire un peu l’haleine après le repas est de mâcher du persil, de la menthe ou des grains de café.